Archive for the ‘voile’ Category

Commentaire sur le voile au Maroc

Tuesday, April 23rd, 2013
Où vous aillez au Maroc, vous verrez des femmes voilées.  Qui sont-elles ? Pourquoi se voilent-elles ? En quoi croient-elles ? Qu’est-ce que cela dit de la culture marocaine ? Et, enfin, est-ce que cela représente vraiment la liberté de choix ?
Ce sont des questions posées dans un débat sur le porté du voile pendant notre voyage au Maroc.  Pour comprendre le pourquoi, il faut réfléchir sur la culture, l’histoire, et la religion de ce pays.  D’abord, dans la tradition marocaine, pour protéger et préserver la beauté, on la cache.  Ainsi, la beauté des femmes doit rester une chose privée.  Certaines femmes se voilent pour être modeste, pour représenter la pureté, et pour montrer qu’elles valorisent leurs esprits plus que leurs corps.  Historiquement, les femmes ne pouvaient même pas être vues par des étrangers hors de la famille.  Elles restaient dans la maison, leur domaine social, tout le temps.  Comme des riyads traditionnels, la beauté est à l’intérieur, préservée pour les membres de la famille est pour une certaine élite qui ont de la chance d’être invités à la voir. 
Les justifications religieuses sont aussi importantes dans ce débat.  Historiquement, le traitement, la lecture, et l’interprétation du Coran étaient strictement le domaine des hommes.  Les femmes, moins éduquées et souvent analphabètes, ne comprenaient pas les textes sacrés.  Au Maroc, le choix de se couvrir est habituellement lié à la croyance, pourtant  le voile n’est pas exigé dans le Coran. 
Au fond, les Marocains disent que le porté du voile au Maroc est un choix.  Le Maroc, c’est un pays musulman, mais c’est aussi un pays plus développé et modernisé dans certains aspects.  On voit une vraie gamme : des femmes pas voilées qui portent des jeans serrées et des jupes, des femmes habillées plus modestement avec un foulard sur la tête, et des femmes complètement couvertes dans une longue robe et pantalon rassemblant un niqab.  Le voile est devenu à la mode dans la société marocaine.  Il pourrait aussi représenter que la femme qui le porte est mariée, ou prête émotionnellement pour se marier, parce qu’il représente la modestie, l’intimité, et la maturité.  Il y a toujours des femmes qui sont forcées par leurs familles ou par leurs maris de porter le voile pour ces raisons.  Si une femme est mariée, elle doit garder sa beauté pour personne d’autre que son mari.
En revanche, le choix de se voiler pourrait aussi se servir pour protéger la femme.  La protéger de quoi ?  Du regard des hommes.  Si la beauté féminine est si irrésistible, pourquoi les hommes ne sont-ils pas obligés d’abaisser leurs regards et de contrôler leurs actions ?  Pourquoi les hommes ne sont-ils pas obligés de se couvrir, de se préserver, aussi ?  N’ont-ils pas aussi de la beauté et de la modestie ?  Dans la tradition des sociétés patriarcales, ce n’est pas aux hommes de se changer, mais aux femmes de réagir au comportement des hommes.
Après le débat, je comprends mieux l’histoire et la motivation derrière le voile, mais j’ai toujours trop de questions, qui n’ont peut-être pas de réponse.  Le porté du voile coïncide avec les montées du féminisme et de l’islamisme au Maroc.  Alors, quelle idéologie le voile renforce-t-il ?  Et puisque c’est un choix personnel, est-ce qu’une femme non-voilée vaut véritablement autant qu’une femme voilée dans les yeux de la société ?  Si le voile commande de respect, est-ce qu’il puisse aider les femmes dans leur lutte pour l’égalité ?  Ce sont les questions difficiles.  Il est possible que moi, une femme occidentale, je n’ai pas de voix dans la culture marocaine.  Le féminisme est le féminisme, mais il se manifeste différemment dans chaque culture.